Techniques associées (2)

La Rose des vents et le miroir

Exemple

rose des vents.png

La technique de la Rose des vents n’est autre qu’un système d’orientation numéroté qui veut que l’on entre par le premier chiffre (ici le 5) et que l’on sorte par le dernier chiffre (ici le 3). Les chiffres intermédiaires (ici le 7 et le 1) représentent des voies ou routes existantes mais qui ne sont pas empruntées.
La rose des vents miroir est la même technique mais elle est signalée par le numéro de la case en position inversée (miroir), il est donc impératif de remettre le contenu de la case dans le bon sens (ici passer de 3175 à 5713).

rose des vents 2

En boule-flèche traditionnel cela donne les deux cases ci-dessus.

Les quatre case numérotées 13 de cet exemple, bien que d’apparences totalement différentes sont pourtant rigoureusement identiques en terme de direction à prendre sur la route.

Publicités

Autre technique : le binaire linéaire

Le binaire linéaire

Exemple 1

Il ne s’agit pas à proprement parler d’une nouvelle technique mais plutôt d’une nouvelle présentation d’une technique déjà connue des habitués des épreuves de navigation et de cartographie. Ci-dessous les explications vous aideront à comprendre.

binaire linéaire.jpg

Case 7 : un binaire composé de 3 indications en binaire simple (010 – 10 – 01) en partant de la boule vers la flèche.

Case 8 : vous avez le même binaire composé mais en binaire linéaire avec les 3 indications en binaire simple qui se succèdent. Le binaire linéaire se lit de gauche à droite.
L’astuce consiste à savoir où l’on fractionne (tirets rouge) ce binaire linéaire en séquences de binaire simple et vous ne pouvez le faire que sur le terrain en observant la situation.

 

Exemple 2

binaire linéaire 2

Vous savez qu’en binaire simple il est impossible d’avoir deux « 1 » dans une même note (011), alors qu’il est parfaitement possible d’avoir deux « 0 » (001), ce qui fait que lorsque vous observez deux « 1 » contigus dans un binaire linéaire vous devez d’office les fractionner (tirets verts) sans attendre l’observation du terrain. Pour le reste c’est comme dans l’exemple 1.

Quelques engagés parmi d’autres (2)

Mardi 21 août 2018

Les vacances estivales tirent à leur fin, les mordus des épreuves de navigation et de cartographies reprennent leur agenda et envoient leurs engagements pour l’automne, c’est ainsi que l’AACDHF engrange régulièrement des inscriptions pour la 3 ème Route des éoliennes qu’elle organise le 22 septembre 2018.

IMG_4552Nos amis belges viennent en nombre cette année à l’image de Jean Pol Phlips qui ne sera pas associé cette fois à Marie Josée mais à Claudy Content sur sa Volvo Amazon de 1968 ou sa Ford Ecort 1600 SP pour essayer de monter sur une des trois marches du podium GT, archi favori qu’il est, si l’on en croit sa magnifique  première place à la 5ème Rando Auto Rétro de la Haute-Somme.

PasqualiniPour cette édition de la Route des éoliennes un doux parfum d’Italie se fera sentir  avec Gianni Pasqualini associé à Flavio Tomasini qui ne pourront s’aligner qu’avec une voiture italienne et ce sera la Lancia Beta C de 1978 … si la tringlerie de boîte est réparée parce que toute une journée en 3ème et 4ème c’est fatiguant pour le pilote et pour l’embrayage.

Bolle Reddat 403Le parc automobile de cette Route des éoliennes sera très éclectique puisque nous reverrons la sympathique Peugeot 403 de 1966 conduite par Jean-Christophe Bolle Reddat associé à Delphine Gouget.

Les inscriptions sont toujours ouvertes. Voir le bulletin d’engagement à télécharger ci-dessous.

Bulletin d’engagement à la 3 ème Route des éoliennes

Techniques associées

Nous allons ouvrir le thème des techniques associées qui peuvent figurer dans le road-book.

Le Fléché allemand et le miroir

Exemple 1

Fleché allemand miroir 1

La case 5, à gauche, représente un fléché allemand classique avec 3 séquences successives.

La case 5, à droite, représente le même fléché allemand mais en position miroir signifiée par le numéro de la case inversé (miroir). Seul le numéro de la case en position inversée vous indique la nature du fléché allemand

Exemple 2

Fleché allemand miroir 2

La case 6, à gauche, représente une autre possibilité de fléché allemand avec le numéro de la case dans sa position habituelle et un panneau STOP (ou toute autre indication) dans cette situation sur le terrain.

La case 6, à droite représente le même fléché allemand mais en situation miroir bien que son numéro soit placé normalement. Seul le panneau en position miroir vous indique la nature du fléché allemand. Ces deux cases 6 sont rigoureusement les mêmes quant à la direction que vous devez prendre.

Quelques engagés parmi d’autres

Samedi 18 août 2018

TruquinParmi la liste des engagés en catégorie GT pour la 3 ème Route des éoliennes qui se déroulera le 22 septembre 2018 au départ de Havernas dans le département de la Somme en Picardie, figurent en bonne place François et Judith Truquin qui s’aligneront au départ avec leur Renault Super 5 de 1986.

Mann_DeclerckIl faudra aussi compter en GT sur l’équipe expérimentée Jean-Marc Mann / Rémy Declerck qui passeront pour l’occasion de leur habituelle Ford Taunus verte de 1980 à leur Fiat X1/9 de 1976.

Verstraete 2Parmi les voitures belges il y a fort à parier qu’en catégorie Expert, la Toyota Corolla 1600 de 1980 appartenant à Bernard Verstraete associé au bien connu François Devos, se retrouve à la pointe du classement Expert.

Charlet 01La plupart du temps sur les podiums Expert, l’inséparable trio (R5 Turbo 2 / Patrick Charlet / Valentin Charlet) aura à coeur d’être encore une fois sur le podium Expert de la 3 ème Route des éoliennes.

Les inscriptions sont toujours ouvertes. Voir le bulletin d’engagement à télécharger ci-dessous.

Bulletin d’engagement à la 3 ème Route des éoliennes

 

Une « miroir » peut en cacher une autre

Petit à petit la 3 ème Route des éoliennes s’approche, nous en profitons pour aborder un aspect technique qui pourrait se trouver dans le prochain roadbook de l’épreuve. Il s’agit de la case « miroir » et de la situation « miroir »

exemple1

Prenons cette case qui représente un T à gauche en boule-flèche simple, elle porte le numéro 16 et vous invite à tourner à gauche au prochain changement de direction.

exemple3

Passons maintenant à cette case qui semble différente de la précédente, cependant le numéro 16 se situe à gauche, il est inversé en position miroir et le T vous propose d’aller à droite. Il s’agit d’une case « miroir », vous devez donc tourner à gauche comme à la première case. Vous n’avez aucune autre possibilité de le savoir si ce n’est le numéro de case inversé.

exemple4

Imaginons maintenant que vous trouviez cette case sur votre roadbook et que sur le terrain au moment de tourner à droite vous ne trouviez pas ce panneau sur le bord droit de la chaussée mais qu’il soit sur la gauche, sur le tronçon opposé de la route (ci-dessous en pointillés). Vous seriez donc dans une situation « miroir » bien que le numéro de la case soit positionné normalement, en bas à droite. Seule l’indication supplémentaire de la case (le panneau) doit vous alerter en le cherchant sur le terrain. C’est donc la situation sur le terrain qui doit vous orienter, c’est le terrain qui prime.

exemple5

exemple2

La direction à prendre est donc bien celle-ci avec le panneau et la route réellement dans cette position sur le terrain.

La bonne lecture du terrain est donc indispensable.